Les services communaux préparent leur déménagement                                                            23/04/2017

La perspective d’un déménagement de l’ensemble des services communaux en 2019 dans le bâtiment acquis à cette
fin rue de Stalle a amené le Collège à réfléchir à l’organigramme de notre Administration.
Le futur déménagement nécessite de savoir quel service va se trouver ( en fonction de ses interactions) à côté de
quel autre et où dans le bâtiment.
L’organigramme précédent était un organigramme en « rateau » où un très grand nombre de services dépendaient
directement de la Secrétaire Communale. Le nouvel organigramme structure notre Administration autour de dix
départements : l’Etat Civil, l’Aménagement du Territoire et la Politique Foncière; les Affaires Sociales et Economiques;
l’Espace Public; les Affaires Educatives; les Affaires Culturelles et Récréatives; les Finances; le Facility Management;
les Ressources Humaines et les Affaires Générales. Le rôle de chaque chef de département est de coordonner et de
favoriser les synergies entre les différents services qui constituent le département et avec les autres départements.
Cette nouvelle structure sera progressivement mise en œuvre à partir du mois de juin de cette année avec l’objectif d’être pleinement opérationnelle
lors du déménagement. Dans le nouveau bâtiment les services d’un même département seront tous implantés les uns près des autres.


Uccle en Fleurs                                                                                                                                                  13/04/2017

Comme chaque année la Commune organise le concours Uccle en Fleurs du 5 au 30 juin. Ce concours s’adresse à toute
personne qui fleurit ou décore de plantes sa façade, le jardinet devant son habitation, son balcon ou le carré d’arbre
devant chez soi. Le concours s’adresse aussi aux commerçants qui décorent leur vitrine. Ce qui est pris en compte pour
le concours c’est ce qui est visible de l’espace public.
Chacun avec quelques fleurs peut concourir à embellir notre commune !
Les inscriptions se font auprès du service de l’environnement ( 27 rue Auguste Danse, tél : 02/3486892,
e-mail : cvanhollebeke@uccle.brussels ).



Rénover la gare de Calevoet et ses alentours                                                                                 20/02/2017

La décision du Gouvernement bruxellois de retenir comme Zone de Revitalisation Urbaine la chaussée d’Alsemberg entre
la rue Meyerbeer et la gare de Calevoet autorise la Commune à introduire une demande pour la création d’un Quartier
Durable. Le Collège des Bourgmestre et Echevins a profité de cette opportunité pour introduire un tel dossier pour la gare
de Calevoet et ses environs. Si cette demande est retenue, des moyens financiers importants provenant de la Région
pourraient être mobilisés pour rénover ce quartier et en particulier, remettre en état le bâtiment de la gare, réaliser une
passerelle avec ascenseur pour franchir les voies du chemin de fer, aménager les terrains situés en face et à l’arrière de
la gare et y implanter des constructions, aménager l’espace public à l’angle de la Chaussée d’Alsemberg et de la rue du
Wagon…



Scinder la zone de police Uccle-Watermael-Boitsfort-Auderghem                                         05/02/2017

Je suis Bourgmestre faisant fonction d'Uccle depuis un peu plus d'un mois et demi en raison du congé de maladie de notre Bourgmestre Armand De Decker.
J'ai eu pendant cette période de nombreux contacts avec notre police locale. Ceux-ci ont confirmé ma conviction que la zone de police Uccle-Watermael-
Boitsfort-Auderghem est un non sens tant au niveau de son organisation que de son fonctionnement. Cette zone doit être scindée en deux et Uccle doit
devenir une zone unicommunale. Beaucoup de zones en Flandre ou en Wallonie ont moins d'habitants qu'Uccle qui au surplus est une commune très
étendue. Waterloo avec 30.000 habitants, Braine-l'Alleud avec 40.000 habitants, Tervuren avec 21.000 habitants sont des zones de police unicommunale.
Quelle est la logique d'une zone de police dont la seule voirie qui relie les deux parties qui la constitue est la chaussée de La Hulpe régulièrement
embouteillée? Une telle scission permettrait aux ucclois d'être responsables, ce qu'ils ne sont pas aujourd'hui, des décisions concernant leur police de
proximité.



Une roue à aubes au Moulin du Nekkersgat                                                                                      10/01/2017


Le Collège des Bourgmestre et Echevins a approuvé la désignation de l’artisan qui va concevoir et installer une roue à
aubes au Moulin du Nekkersgat. Cette roue produira de l’électricité au bénéfice des occupants du Moulin. Son placement
achèvera la restauration du Moulin. Le Geleystsbeek longeant le chemin du Keyembempt, cette roue sera visible par tous
et rappellera le temps où avant le charbon, le gaz, le pétrole ou le nucléaire c’étaient les moulins qui produisaient
notre énergie.



Art in town                                                                                                                                                        18/12/2016

C’est avec enthousiasme que la Commune apporte son soutien à Art in Town dans son projet d’habiller de bâches plusieurs
pignons de bâtiments situés à Uccle. Celles-ci serviront pendant 6 mois de support à des œuvres d’artistes. Pour chaque
pignon, un concours est organisé à l’issue duquel le gagnant verra son œuvre exposée sur le pignon. Des permis d’urbanisme
ont déjà été délivrés pour des pignons situés Chaussée de Waterloo, rue Xavier de Bue et rue des Carmélites. D’autres seront
encore prochainement délivrés. Le premier concours concernera le pignon situé 56 rue Xavier De Bue. Les candidatures doivent
être envoyées au plus tard le 20 janvier 2017 à Debora Abraham (Debora@artintown.be). Grâce à ce projet, des pignons
visibles de la voie publique et pas toujours « sexy » deviendront pour les artistes en quête de nouvelles opportunités des
toiles vierges exploitables. Renseignements : www.artintown.be.




Uccle et ses ruisseaux                                                                                                                                 15/12/2016


Quelle place l’eau avait-elle hier à Uccle ? Quelle place a-t-elle aujourd’hui ? Quelle place devra-t-elle avoir demain ?
L’Echevinat de l’Urbanisme et de l’Environnement vient de publier une brochure qui vise à répondre à ces trois
questions et à mettre en exergue l’élément majeur du patrimoine naturel et historique ucclois que constituent nos
différents ruisseaux : l’Ukkelbeek, le Geleytsbeek et le Verrewinkelbeek-Linkebeek. Des ruisseaux qui sont à l’origine
du relief vallonné d’Uccle. Cette brochure peut être acquise au prix de 5€ auprès du Secrétariat de l’Echevin de
l’Urbanisme (25 rue Auguste Danse) ou dans les bonnes librairies uccloises. Vous y découvrirez plein d’informations
et d’illustrations sur l’histoire de notre Commune et sur le rôle que l’eau y a joué. Vous y découvrirez aussi des
endroits que vous ne connaissez peut-être pas à Uccle.
Cette brochure présente les projets communaux et régionaux qui, depuis une dizaine d’années, visent patiemment à
recréer le lit des ruisseaux, à lutter contre les inondations, à séparer les eaux claires de celles des égouts pour
reconnecter ces ruisseaux à la Senne, à revaloriser la zones humides, …



Des actions concrètes pour notre cadre de vie                                                                               14/11/2016

Mon souci premier comme Echevin de l’Urbanisme, de l’Environnement, du Logement, de la Rénovation Urbaine
et des Propriétés Communales est que les décisions prises en matière d’aménagement du territoire soient
positives pour notre cadre de vie.

Uccle est une commune verte et qui doit le rester. Cela ne signifie pas que l’on ne puisse pas construire sur
les terrains encore à bâtir. Mais on doit le faire avec des gabarits et une densité raisonnables et en étant
soucieux d’une protection des intérieurs d’îlots et d’une bonne intégration des projets dans leur environnement.
Nous devons évaluer très attentivement les conséquences des nouveaux grands projets. C’est pourquoi
je suis de très près les études d’incidences qui ont lieu ou qui vont avoir lieu sur des projets comme le nouveau
parking de dissuasion rue de Stalle à côté des menhirs, le développement d’activités sur le site de l’hippodrome,
la reconversion du site de la clinique Edith Cavell ou de l’ancien garage D’Ieteren près du Vivier d’Oie.

Nous devons planifier les développements urbanistiques futurs. C’est pourquoi des plans particuliers d’affectation
des sols (PPAS) comme ceux du quartier du Groeselenberg et d’une partie de celui de Calevoet ( l’îlot délimité par la rue des Bigarreaux, la rue du Bourdon,
la rue du Château d’or et le chemin de fer) ont été élaborés et adoptés. C’est pourquoi a été approuvé cette législature un schéma de développement pour
les quartiers de Calevoet et du Moensberg. Un contrat d’axe pour la revalorisation du haut de la chaussée d’Alsemberg est d’autre part à l’étude. Nous ne
cherchons pas à densifier à tout prix notre tissu urbain. Nous préférons étaler dans le temps l’accroissement de notre population
. Quand
une population croît trop vite, les infrastructures publiques ( crèches ,écoles,..) ne suivent pas et les problèmes de mobilité deviennent inextricables.

Une gestion réfléchie de l’eau est indispensable. Ne fut-ce que pour lutter contre les inondations. C’est pourquoi un Règlement Communal d’Urbanisme
a été élaboré qui promeut les pratiques de réutilisation des eaux de pluie et leur stockage temporaire ainsi que, lorsque c’est possible, leur réinfiltration.
Toute une politique de réhabilitation de nos ruisseaux est d’autre part en cours. C’est une des actions concrètes prévues dans le Plan Nature d’Uccle
adopté par le Conseil Communal au début de cette année. Un plan qui est une première au niveau communal en région bruxelloise et qui vise notamment
à redonner du sens à la présence de l’eau en surface dans notre commune, à améliorer nos paysages et à favoriser la biodiversité. Une des ambitions de
ce plan est de séparer les eaux claires de celles des égouts et de renforcer le maillage vert et bleu de notre commune à travers un paysage de ruisseaux,
étangs et zones humides liés à des espaces verts.

Agir pour un environnement de qualité, c’est bannir les pesticides. C’est ce qui a été fait pour les différents espaces gérés par la commune. Qu’il
s'agisse des terrains sportifs, des espaces verts ou des cimetières. Des plans de gestion ont été élaborés pour plusieurs de ces espaces et en particulier
pour nos deux cimetières. Grace à une étroite collaboration entre les services de l’Environnement et de l’Etat Civil et l’appui du Collège, le cimetière de
Verrewinkel est devenu une référence pour les autres communes bruxelloises en termes de gestion écologique d’un cimetière. Le plan de gestion de ce
fleuron de notre patrimoine qu’est le cimetière du Dieweg vise à conserver et valoriser les parties historiques et végétales du site et à garantir son
insertion dans le maillage vert.

L’accès au logement n’est pas aisé pour tous nos concitoyens. Aussi nous veillons lors de la délivrance de nouveaux permis d’urbanisme à une diversité
des types et des tailles de logements proposés. Nous soutenons plusieurs programmes de constructions de nouveaux logements sociaux et moyens ainsi
que l’action de L’Agence Immobilière Sociale d’Uccle. Via l’Observatoire communal du logement, nous luttons contre les logements abandonnés ou
insalubres. Un phénomène heureusement limité dans notre commune mais qui nécessite une attention constante.

Uccle est riche d’un patrimoine bâti qui comprend de nombreux immeubles remarquables qui doivent être préservés. C’est avec une très grande
vigilance que nous instruisons les demandes de permis d’urbanisme qui concernent leur rénovation ou leur transformation en particulier lorsqu’il s’agit de
propriétés communales comme le Moulin du Nekkersgat. Certains biens, qui ne sont pas en eux-mêmes exceptionnels, méritent aussi d’être préservés en
raison de leur participation à la typologie et à l’histoire du lieu où ils sont implantés. Le patrimoine c’est aussi le patrimoine contemporain, les
nouveaux immeubles qui sont construits. L’architecture, ce n’est pas que reproduire le passé. C’est aussi faire preuve d’imagination et de créativité.
C’est pourquoi nous soutenons une architecture contemporaine de qualité qui allie esthétique, fonctionnalité, développement durable et une bonne
intégration dans le tissu urbain.

Les différents quartiers de notre commune ont une âme. Dans chacun d’entre eux il fait bon y vivre. Je m'efforce, avec l'appui du Collège des Bourgmestre
et Echevins, de préserver et de garantir cette qualité de vie au travers des politiques d'aménagement du territoire, d'urbanisme et d'environnement qui
sont mises en oeuvre.


Kintamb'eau                                                                                                                                                       17/10/2016



Le Conseil Communal a approuvé unanimement le projet de coopération de notre Commune dans le domaine de l’eau avec la commune de Kintambo
qui est une des communes qui forme Kinshasa.
Ce projet de 88.000 euros environ est financé à 80% par le Fonds de Solidarité International de la Région bruxelloise et l’intercommunale Hydrobru et
à 20% par notre Commune.
Son objectif est d’améliorer la desserte en eau potable dans le quartier le plus pauvre de Kintambo, le quartier Lubudi-Luka. Aujourd’hui un tiers des
15.000 habitants de ce quartier n’ont pas d’accès à l’eau potable et les deux autres tiers bénéficient d’une distribution d’eau limitée à 1 à 3 heures par
jour (et généralement la nuit). Le projet, fruit d’une collaboration étroite entre les Echevinats de l’Environnement et des Travaux, va améliorer l’accès
à l’eau potable pour les habitants déjà raccordés et va permettre à ceux qui ne le sont pas d’avoir accès à l’eau grâce au placement de bornes-fontaines.
Il va améliorer les conditions sanitaires, sociales et épidémiologiques dans ce quartier.


Etude de la qualité des eaux du Geleytsbeek                                                                                   01/05/2016

La Commune travaille sur des projets d’aménagement d’ampleur dans la vallée de Saint-Job afin de lutter contre
les inondations et de reconstituer la continuité du ruisseau Geleytsbeek. En parallèle, elle mène des
investigations pour identifier les rejets d’eaux usées dans le ruisseau en vue de les supprimer progressivement.
Un marché a été passé avec la VUB pour identifier ces rejets et établir un diagnostic de la qualité des eaux du
Geleytsbeek sous gestion communale. Cette étude se déroulant sur plusieurs années permettra aussi de connaître
l’impact des projets d’aménagement sur l’évolution de la qualité des eaux. Les résultats de la première campagne
ont permis de cibler certains tronçons plus impactés par les rejets d’eaux usées, mais globalement la qualité des
eaux du ruisseau n’est pas si mauvaise. La faible teneur en oxygène dans l’eau explique l’absence de vie
(invertébrés, …) mais la reconnexion progressive des tronçons devrait résoudre ce problème et favoriser la
biodiversité. Néanmoins, il est important de respecter cet écosystème aquatique, trop souvent souillé par des déchets. Ces actes d’incivilité sont d’ailleurs
punissables par des amendes administratives.


Le Plan Nature d'Uccle                                                                                                                                  26/02/2016

Le Conseil communal a approuvé à l’unanimité Le Plan Nature d’Uccle. C’est un très gros travail réalisé par
le service de l’Environnement. Il a été précédé et repose sur toute une collecte d’informations qui a été
effectuée sur la faune, la flore, l’hydrologie, … La nature a sa place en ville et nous devons être attentifs à
renforcer celle-ci. Le Plan Nature d’Uccle est une démarche proactive et volontaire du Collège des
Bourgmestre et Échevins. Il dresse un certain nombre de constats sans fustiger le moindre acteur.
Il a pour objectif d’être un guide des actions à entreprendre pour améliorer la protection de notre patrimoine
naturel. Il propose à cette fin une quarantaine d’actions réalistes et réalisables selon les cas à court, moyen
ou long terme. Vous pouvez le consulter sur le site www.uccle.be.



Le PPAS Groeselenberg approuvé                                                                                                            22/11/2015

Le Gouvernement bruxellois a approuvé le Plan Particulier d’Affectation du Sol Groeselenberg. Celui-ci est en vigueur depuis
le 28 octobre dernier. C’est un des plus grands îlots de la Commune délimité par la rue Groeselenberg, l’avenue Houzeau,
l’avenue Circulaire et l’avenue des Statuaires dont les développements futurs seront régis par ce PPAS. Celui-ci privilégie
notamment la préservation de plusieurs espaces verts en intérieurs d’îlot et des densités de construction raisonnables au
regard du trafic que peut supporter les voiries avoisinantes.



Aménager le bas du Kauwberg                                                                                                                  21/11/2015

Les services de l’environnement et de la voirie ont étroitement collaboré pour concevoir un nouvel
aménagement du bas du Kauwberg, au coin de l’avenue Dolez et de la chaussée de Saint-Job. Cette partie
du Kauwberg est une propriété de la Commune. L’objectif est de remettre à ciel ouvert le Geleytsbeek
et de réaliser une zone humide de qualité. Celle-ci servira de tamponnage des eaux en cas d’orage et
réduira dès lors les risques d’inondation. Le projet permettra de recréer un lieu riche en biodiversité
et s’inscrira dans le cadre du maillage bleu que la Commune s’efforce progressivement de rétablir tout
le long de la chaussée de Saint-Job.


88.0000 habitants en 2030 ?                                                                                                                      20/11/2015

Les communes bruxelloises ont connu dans les années septante et quatre-vingt, un exode urbain. Celui-ci s’est traduit par une diminution
sensible de la population dans notre commune
.
Uccle comptait 79.225 habitants en 1970 et n’en avait plus que 73.825 en 1991. Depuis lors, le mouvement s’est inversé et Uccle gagne quelques
centaines d’habitants chaque année
.
Au 31 décembre 2014, sa population s’élevait à 81.065 habitants. Cette croissance démographique peut-elle se poursuivre et jusqu’à quand?
Au même rythme que ces quinze dernières années, d’environs 430 nouveaux habitants par an, la population uccloise pourrait s’élever à 88.000
habitants en 2030
. Une population qu’il serait souhaitable de stabiliser à ce niveau si on veut éviter les problèmes qui résulteraient d’une trop forte
croissance démographique en terme de mobilité, d’urbanisation, de préservation du caractère vert de la commune, de capacité pour les différents services
publics (écoles, crèches, …) à répondre aux besoins des ucclois.
Une croissance qu’il est important d’étaler dans le temps. Ce chiffre de 88.000 habitants correspond à une croissance de la population de 7.000 habitants
en seize ans. Il est compatible avec les possibilités foncières de nouvelles constructions. Si on additionne tous les terrains encore libres pouvant
accueillir de nouvelles constructions et les sites pouvant être reconvertis en logements, on atteint environ 2.000 nouveaux logements (soit un nombre
équivalant aux permis d’urbanisme octroyés ces six dernières années pour la création de nouveaux logements).


Ce qui est important, ce n’est pas tant l’augmentation de la population que son rajeunissement. Uccle a une
population en moyenne plus âgée que celle du reste de la Région bruxelloise
. Tous les efforts que le
Collège des Bourgmestre et Echevins et moi-même faisons en matière de politique de l’urbanisme et du logement
ont dès lors pour objectif ce rajeunissement en favorisant l’installation de jeunes ménages à Uccle.



Un PPAS pour les terrains occupés par l’Institut Pasteur                                                                16/11/2015

L’Institut Pasteur devrait quitter à moyen terme le Plateau Engeland dans le cadre d’un regroupement programmé des instituts scientifiques nationaux
de santé publique. Il est dès lors important de fixer les règles de l’aménagement futur des terrains qu’il occupe aujourd’hui. C’est pourquoi le Conseil
Communal d’Uccle a décidé à mon initiative d’élaborer un PPAS qui devra tenir compte :

- des particularités paysagères des lieux et de leur proximité avec une zone verte de haute valeur biologique,
- du relief, dont un vallon largement arboré à protéger ;
- du fait que certaines parties du site ne pourront être urbanisables que dans la mesure où un raccord au réseau
  d’égout sera possible ;
- d’une densité de bâti qui devra être soutenable en termes d’accessibilité du site et cohérente avec les
  caractéristiques des quartiers d’habitations périphériques ;
- …….


Une nouvelle école secondaire à uccle                                                                                                      29/06/2015

La Commission de Concertation d’Uccle réunie hier a rendu un avis favorable unanime sur le projet d’une nouvelle école secondaire située au 70-82
rue de Stalle. Cette école, l’Ecole Active, accueille déjà depuis septembre 2014, 100 élèves divisés en 4 classes pour la première année secondaire.
Cet accueil se fait aujourd’hui dans des locaux préfabriqués provisoires. L’école accueillera à terme 576 élèves pour l’ensemble des 6 années du
secondaire. Cet accueil se fera dans des bâtiments existants qui vont être, à cette fin, aménagés et étendus.
L’Echevin de l’Urbanisme, Marc Cools, se réjouit de l’implantation de cette nouvelle école à Uccle et de la qualité du projet architectural qui maintient
le caractère des entrepôts existants, créé des structures légères pour les nouvelles parties et tente de conserver des hauteurs de mitoyenneté
similaires à celles de l’état existant, de sorte à inscrire au mieux le projet dans son environnement.
La création d’une nouvelle école secondaire est un évènement rare qui répond à la demande d’une population bruxelloise en croissance
démographique.


La Maison d'Ados Area+                                                                                                                                   16/06/2015

J'ai assisté ce matin, en présence de Bernadette Chirac, des Ministres Didier Reynders, Hervé Jamar, Didier Gosuin
et du Bourgmestre Armand De Decker à l'inauguration au Dieweg à Uccle d'une première en Belgique : une maison
pour ados en souffrance. Cette institution va permettre d'accueillir une cinquantaine de jeunes (32 en internat
et 20 en externat). C'est non seulement un très beau projet social mais c'est aussi une réussite architecturale
et je suis heureux d'avoir défendu le projet en tant qu'Echevin de l'Urbanisme.




Nouveau dépôt de la Propreté                                                                                                                       13/06/2015

J'ai initié la législature communale précédente, en ma qualité à l'époque d'Echevin des Travaux, le projet d'un nouveau
dépôt pour le service de la Propreté rue de Stalle. J'ai ensuite suivi ce projet en tant qu'Echevin de l'Urbanisme et des
Propriétés Communales. Maintenant que les constructions sont terminées, je suis très heureux du résultat. Il faut
féliciter les architectes communaux pour la qualité du projet qu'ils ont conçu. Un projet qui s'intègre très bien avec
les six logements sociaux qui ont été construits par le service des propriétés communales à l'arrière de celui-ci côté
rue Pierre de Puysselaer et qui sera encore complété par des parcelles potagères le long du chemin piétonnier qui le
borde et qui va de la rue de Puysselaer à la rue de Stalle.

Des Faucons Pélerins à Uccle                                                                                                                       15/05/2015

Le couple de faucons pélerins qui niche dans le clocher de Saint-Job a donné naissance à quatre fauconneaux. En savoir plus


L'eau à Uccle                                                                                                                                                            01/02/2015

Uccle est connue comme une commune verte avec ses nombreux parcs et espaces verts. C’est aussi une commune
bleue avec trois rivières : l’Ukkelbeek (le long de l’avenue de Fré), le Geleystsbeek (le long de la chaussée de
Saint-Job) et le Verrewinkelbeek-Linkebeek (à la frontière d’Uccle avec Rhode et Linkebeek). C’est plusieurs étangs
et zones humides comme le Broek (beaucoup moins malheureusement que dans le passé).
Les services de l’urbanisme et de l’environnement élaborent actuellement une brochure sur le maillage bleu dans
notre commune. Elle présentera la place de l’eau hier dans notre commune (avec les nombreux moulins qui étaient
une caractéristique d’Uccle), sa place aujourd’hui et demain avec tous les projets de réhabilitation de l’eau
en surface qui sont programmés). Si vous avez des documents (photos, cartes postales, plans,…) ou des
témoignages qui pourraient être utiles pour cette brochure, ils seront reçus avec plaisir au Cabinet de
l’Echevin Marc COOLS (tél. : 02/348.65.60 – email : urbenv@uccle.be).

Digitaliser les permis de lotir                                                                                                                           23/01/2015

Pour répondre plus facilement aux questions qui leurs sont posés, le service de l'Urbanisme projette de digitaliser les 750 permis de lotir qui existent
à Uccle. En savoir plus

Enlèvement d'enseignes obsolètes                                                                                                              04/01/2015

Le Conseil Communal a approuvé une convention entre Atrium (l’Agence régionale qui coordonne les investissements urbains et le développement
des quartiers ) et la Commune d’Uccle qui vise l’enlèvement d’enseignes obsolètes. Un inventaire de ces enseignes dans nos différents quartiers
commerçants a été réalisé. Dans un premier temps une vingtaine d’enseignes seront enlevées avec l’accord des commerçants et/ou propriétaires
concernés dans le quartier d’Uccle-centre. Puis l’action sera poursuivie dans les autres quartiers. Les services de l’économie uccloise et de
l’urbanisme apportent leur appui à Atrium qui procède gratuitement à l’enlèvement de ces enseignes qui n’ont plus d’usage.

Un boom des permis                                                                                                                                            04/01/2015

Le rythme des demandes de permis d’Urbanisme à Uccle ne se ralentit pas et est fort soutenu depuis plusieurs années.
Après la Ville de Bruxelles, c’est à Uccle que sont délivrés le plus grand nombre de permis d’urbanisme pour toute la région bruxelloise.
Quelques chiffres, 601 demandes de permis d’urbanisme ont été introduites en 2013 qui concernent aussi bien des rénovations que des constructions
nouvelles ou des changements d’affectation d’immeubles. Elles conduisent à la création de 275 nouveaux logements (130 appartements et 145
maisons unifamiliales). Beaucoup de demandes de permis doivent être soumises à l’avis de la Commission de Concertation. Celle-ci s’est réunie 27
fois en 2013 et a examiné 282 objets. Le rythme de dépôt de permis s’est encore accéléré en 2014.
Cette croissance de demande de permis d’urbanisme est également constatée pour l’isolation, que ce soit l’isolation complète du bâtiment ou l’isolation
d’une façade ou d’un pignon. Ce qui traduit un souci de plus en plus grand de réduire les consommations énergétiques.

Les cimetières de Verrewinkel et du Dieweg labellisés « Réseau Nature » !                 04/01/2015

Uccle a été la première commune bruxelloise à avoir mis en œuvre des plans de gestion écologique pour ses cimetières du
Dieweg (en 2011) et de Verrewinkel (en 2009). Ces espaces de respectivement 3,24 et 10,44 hectares constituent des
éléments centraux dans le maillage vert du sud de Bruxelles. Une importante diversité d’espèces animales et végétales,
dont certaines très rares, y ont trouvé refuges d’où l’intérêt de les préserver par une gestion durable et réfléchie. Dans le
cadre de l’Agenda 21, de nombreuses actions ont ainsi été réalisées : aucune utilisation de pesticide ou d’herbicide sur le
site, arrachage régulier de la Renouée du Japon, formation du personnel d’entretien à la gestion écologique, système de
rotation pour l’entretien des parcelles, fauchage tardif et soutenu, plantation de « plantes couvre-sol », création de puits
d’infiltration pour la gestion de l’eau de pluie, etc...
Ce travail, fruit d’une étroite collaboration entre les Echevinats de l’Environnement et de l’Etat Civil, vient d’être
récompensé par l’octroi, par l’association de protection de la nature Natagora, du label « Réseau Nature ». Une première à Bruxelles qui souligne
le professionnalisme des équipes d’ouvriers qui gèrent ces deux cimetières. Un exemple à suivre pour tous ceux qui peuvent agir pour le maintien
et le développement de la biodiversité dans leurs jardins ou tout autre type de terrain.

Les potagers : la campagne à la ville                                                                                                       04/01/2015

Uccle, commune verte, est riche de très nombreux potagers. Des potagers communautaires tout d’abord. Ceux-ci sont
situés tantôt sur des terrains publics tantôt sur des terrains privés. Plusieurs d’entre eux sont situés sur des terrains
propriétés de la Commune : au plateau Avijl (82 parcelles potagères dont plusieurs nouvelles parcelles qui ont été créées
récemment), rue de Linkebeek (14 parcelles), rue de Stalle (4 parcelles) et prochainement chaussée de Neerstalle.
Des terrains au Keyenbempt, propriétés de la Région et gérés par Bruxelles Environnement, accueillent également de
nombreuses parcelles. Tout comme au Carré Tillens où le CPAS de Forest met son terrain à disposition des habitants du
quartier qui y ont plusieurs potagers. Un site plus réduit existe chaussée d’Alsemberg à la Roseraie. Un potager
collectif existe dans le quartier du Melkriek sur un terrain de la SUL. Des sites privés accueillent aussi des potagers
comme au Kauwberg ou rue des Trois Rois ou encore Montagne de Saint-Job où des habitants regroupés dans le cadre de
l’initiative « Quartier durable » bénéficient d’un terrain privé pour un potager collectif.
Sur le site de la ferme pédagogique d’Uccle, Vieille rue du Moulin, l’asbl Tournesol cultive un potager et y organise des stages pour enfants et des
animations scolaires.
Certains ucclois mettent aussi une partie de leur jardin à disposition de personnes désireuses d’un espace de culture. D’autres cultivent pour
eux-mêmes et certains projettent même de le faire sur leur toit ! Si vous souhaitez un conseil ou un renseignement sur les potagers à Uccle,
vous pouvez consulter le service de l’environnement environnement@uccle.be (tél. : 02.348.68.92).

Prix d’Architecture Contemporaine d'Uccle                                                                                          09/11/2014

La remise des prix couronnant des projets originaux et de qualité a eu lieu le 7/11/2014. En savoir plus

Uccle en fleurs                                                                                                                                                        16/09/2014

Beaucoup d'ucclois onr participé cette année comme les années précédentes au concours Uccle en Fleurs. Ils se sont fait plaisir et nous font plaisir
en décorant qui leur façade, leur balcon ou le jardinet ou le carré d'arbre devant chez eux. Diapositives.

Le projet STIB au carrefour du Globe : encombrement garanti !                                         13/08/2014

La STIB a introduit une demande de permis d’urbanisme concernant le carrefour Alsemberg/Stalle/Brugmann et ses quais à hauteur de la place
Danco (pourtant refaits il y a 3 ans …). Cette demande doit être profondément revue pour éviter d’encombrer encore plus ce qui constitue déjà un
point noir au niveau de la circulation à Uccle. En savoir plus

"Développement durable : des actions concrètes "                                                                       13/08/2014

La mise en œuvre de l’Agenda 21, le plan d’actions pour un développement plus durable d’Uccle continue ! Sur un total de 103 actions, 62 sont à
ce jour accomplies en cours. En effet, la réalisation de la majorité des actions sont prévues sur 5 à 10 ans (parfois plus) et nécessiteront donc un
certain temps avant d’être considérées comme accomplies. Voici quelques exemples, non exhaustifs des dernières réalisations : En savoir plus
.

"Deux débats urbanistiques fréquents"                                                                                                  19/05/2014

Peut-on démolir un immeuble existant pour construire en lieu et place un nouvel immeuble ? Peut-on construire
en intérieur d’îlot ?

Deux questions qui soulèvent régulièrement des demandes de permis d’urbanisme examinée par la Commission de Concertation
et le Collège des Bourgmestre et Echevins. Deux questions dont la réponse n’est pas évidente et peut varier d’un projet
à l’autre en fonction du bon aménagement des lieux.


Les terrains à bâtir étant rares et vu les mauvaises performances énergétiques des constructions anciennes, les demandes de
démolition sont nombreuses. Pas question de les accepter lorsqu’il s’agit d’immeubles remarquables. La démolition est aussi
refusée quand l’immeuble individuellement n’est peut-être pas remarquable mais participe à la typologie des lieux. C’est pourquoi
un avis défavorable a par exemple été rendu sur le projet de démolition d’une maison trois façades Rue Verhulst qui avec les autres anciennes
maisons de cette rue forme un ensemble caractéristique du vieux village d’Uccle.

Le Collège est très attentif à la protection et à l’amélioration des intérieurs d’îlots. Une richesse à Uccle et en général à Bruxelles. Cela ne veut pas
dire toutefois un refus systématique de toute demande de construction en intérieur d’îlot. L’importance de certaines parcelles et la configuration des
lieux peut conduire dans certains cas à la délivrance d’autorisations de construction. Il y a aussi toute une série de dossiers où nous essayons
d’obtenir un assainissement des intérieurs d’îlots concernés par une démolition de tout ou partie des constructions existantes de longues dates
(vieux entrepôts,…). Le souci constant du Collège et le mien en particulier est de préserver notre qualité de vie à Uccle et dès lors de
ne pas céder à des demandes parfois excessives de densification de notre tissu urbain pour des opérations de démolition/
reconstruction ou pour des constructions en intérieur d’îlot.

Uccle: ma priorité !                                                                                                                                           05/04/2014

Beaucoup de membres du Collège des Bourgmestre et Echevins d'Uccle seront candidats aux élections le 25 mai. Ce ne sera pas mon cas.
Cela me permettra de pleinement m'occuper de la gestion de ma commune. Mon premier engagement politique a toujours été le niveau communal.
C'est là où bien souvent on peut agir le plus concrètement et le plus efficacement pour ses concitoyens. Comme je l'ai annoncé au Président du MR,
Charles Michel,je serai candidat en 2018 pour succéder à Armand De Decker comme Bourgmestre d'Uccle..

Feu vert pour le bassin d'orage de l'Ukkelbeek                                                                               02/03/2014

La Commission de Concertation a émis un avis favorable sur la demande de permis d'urbanisme pour la réalisation d'un long tuyau de 1400 mètres
en dessous de l'av. de Fré, de l'av. Brugmann et de la rue de Stalle qui aura une fonction de bassin d'orage. Ce tuyau d'une section utile de 4m70
à 5m20 sera implanté par la technique du tunnelier (donc sans ouverture de voirie) a une profondeur allant de 19 à 30 mètres. Les travaux de
forage devraient débuter en 2015 et durer trois ans. La réalisation de ce bassin d'orage devrait limiter le risque d'inondation des habitants de
la vallée de L'Ukkelbeek.

L'avenir des quartiers Calevoet-Moensberg                                                                                         09/02/2014

Le Schéma de développement des quartiers de Calevoet et du Moensberg a pour objectif un surplus de qualité de vie pour les riverains actuels et
les futurs habitants de ces deux quartiers... En savoir plus

Motion survol avions                                                                                                                                            28/03/2014

Le Conseil communal a voté à l'unanimité une motion relative aux conséquences du nouveau plan de survol de Bruxelles par les avions.
En savoir plus
PPAS et carte des ressources durables en ligne                                                                                   20/01/2014

Les cartes des prescriptions graphiques et des prescriptions littérales de tous les plans particuliers d'affectation du sol (PPAS) en vigueur à Uccle
sont maintenant en ligne sur le site de la commune ainsi qu'une carte des ressources durables.

Une nouvelle vie pour le Moulin du Nekkersgat                                                                                   19/11/2013

La restauration du Moulin du Nekkersgat est aujourd'hui achevée. Elle a rendu au site tout son charme d'antan. En savoir plus

Logement moyen au Bourdon                                                                                                          11/11/2013

Le Conseil Communal a approuvé la prise en gestion par la Commune de 34 logements moyens
construits plaine du Bourdon par la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale au carrefour
de la rue du Château d’Or et de la chaussée d’Alsemberg et à proximité de la zone verte du Keyenbempt.
Il s’agit de 19 appartements à une chambre (loyer à 600 euros), de 2 appartements à une chambre pour
personnes à mobilité réduite (PMR) (loyer à 500 euros), de 5 appartements à deux chambres (loyer à 700
euros), de 6 appartements à trois chambres (loyer à 850 euros) et de 2 appartements à quatre chambres
loyer à 950 euros). Les conditions de location sont accessibles sur le site www.uccle.be à la rubrique
« logement ». Il s’agit de logements moyens. Les personnes qui sont dans les conditions de revenus pour
pouvoir prétendre à un logement social ne peuvent dès lors avoir accès à ces logements moyens. Pour
tout renseignement : Tél. : 02/348.66.34 – email: log-03@uccle.be
La Société Uccloise du Logement a pour sa part pris en gestion 34 autres logements qui sont eux des
logements sociaux, qui sont régits par les règles d'attribution propre au logement social.

PPAS chateau d'Or – Bourdon – Bigarreaux adopté                                                                         11/11/2013

Le Conseil Communal a adopté le Plan Particulier d’Affectation du Sol (PPAS) n°66 – Château d’Or – Bourdon – Bigarreaux. Il doit encore,
pour entrer en vigueur, être approuvé par le Gouvernement régional. Le PPAS fixe les grandes règles à respecter en matière d’urbanisme pour
l’aménagement du territoire compris entre la rue du Château d’Or, la rue du Bourdon et la ligne de chemin de fer n°124.
L’objectif recherché est une urbanisation équilibrée de cet espace, avec une densité et des gabarits des constructions raisonnables et une mixité
des fonctions : logements, commerces, activités productives, équipements publics, espaces verts.
Le PPAS prévoit la création d’une nouvelle place publique qui sera un lieu de vie et d’animation dans le quartier. Le PPAS ambitionne pour la rue
du Château d’Or un traitement sous forme de boulevard urbain planté d’arbres d’alignement, bordé de commerces et longé de trottoirs confortables
et de stationnement public.

Plus de nouvelles crèches à Uccle ?                                                                                                         21/05/2013

La Région bruxelloise et la Commission Communautaire Française (COCOF) estiment qu'Uccle est une des communes les mieux équipées en
crèches et ne veulent plus dès lors y subsidier de nouvelles constructions dans le domaine. Ceci pour réserver la priorité des moyens de la COCOF à
des communes comme Molenbeeck ou Anderlecht. C'est ignorer que le taux de couverture en matière de crèches n'est toujours pas suffisant à
Uccle (même s'il est moins mauvais qu'ailleurs).Cela démontre que tous les plans cigognes qu'on nous annoncé ne sont que des mirages.
La crèche du Homborch aura t-elle été une des dernières a bénéficier à Uccle de subsides de la COCOF pour sa construction.

Réussir la reconversion du site Cavell                                                                                                  25/04/2013

En janvier 2017, l’hôpital Edith Cavell devrait quitter son site ucclois pour s’installer à Auderghem, près de Delta. Ceci dans
le cadre d’une opération de regroupement sur ce nouveau site de plusieurs activités hospitalières de l’asbl CHIREC dont
dépend Cavell. L’actuel hôpital occupe la majeure partie de l’îlot formé par les rues Edith Cavell, Vanderkindere, Général
Lotz et Marie Depage. Réussir la reconversion de ce site est essentiel pour le quartier Cavell/Vanderkindere.
L’asbl CHIREC a introduit une demande de certificat d’urbanisme et d’environnement qui constitue une demande d’accord de
principe sur ce qui pourrait être fait en terme d’affectation de ce site hospitalier. Vu l’importance du dossier, la
législation prévoit que cette demande doit être soumise à une étude d’incidence. Le projet de cahier des charges de cette
étude a été soumis à une enquête publique du 19 novembre 2012 au 3 décembre 2012 et à l’avis de la commission de
concertation le 19 décembre 2012. en savoir plus


De nouveaux défis                                                                                                                                13/12/2012

Le Conseil communal m'a élu le 3 décembre dernier Premier Echevin de notre commune d'Uccle. Mes attributions sont l'Urbanisme, l'Environnement,
le Logement, la Rénovation Urbaine, les Propriétés Communales, la Régie Foncière, la Gestion du Personnel et le Cadastre. Ce n'est pas sans un
pincement de coeur que je quitte l'Echevinat des Travaux dont j'ai longtemps assumé la responsabilité et où j'ai été à l'origine de très nombreuses
réalisations. Mes nouvelles attributions et notamment la rénovation urbaine et la politique du logement constituent de beaux défis à relever.

Uccle fêtera Noël                                                                                                                                13/11/2012

Mon service de la voirie placera non seulement fin de cette année un sapin de Noël à la place communale mais aussi sur le parvis devant l'église
de Saint-Pierre. Le sapin qui existe dans le rond-point au carrefour de la rue Wansijn et de la Chée de St-Job sera également décoré ainsi que le
grand arbre du square des Héros. Comme toutes les années précédentes des illuminations de fin d'année seront installées dans tous les quartiers
commerçants. Noël est chez nous une fête pour tous quelques soient nos opinions philosophiques ou religieuses. Elle fait partie de notre culture
et de nos traditions. Je trouve ridicule ceux qui veulent supprimer les sapins de Noël sous prétexte de ne pas heurter la communauté musulmane.

Travaux square Georges Marlow                                                                                                      15/11/2012

Les travaux de rénovation du square Georges Marlow sont enfin terminés ou quasi terminés. L’aménagement réalisé par la Région et la STIB
est esthétiquement de grande qualité. Un bémol. Il concerne le parking qui a été légèrement réduit par rapport à l’aménagement pré-existant.
Des solutions sont dès lors recherchées par la Commune pour augmenter l’offre en stationnement dans le quartier.



La nouvelle école du Merlo                                                                                                                  15/11/2012


La première phase de la rénovation de l’école du Merlo consiste en la construction en cours d’un nouveau
bâtiment à front de la rue du Merlo. Ce bâtiment abritera trois classes de cours, trois locaux logopédiques
et deux espaces polyvalents. Les travaux devraient être achevés au mois d’août 2013. La rentrée scolaire
d’une partie des enfants de cette école en septembre 2013 sera très certainement pour eux un grand moment.





Un immeuble exemplaire                                                                                                                      15/11/2012


La construction d’un bâtiment administratif nouveau pour les services communaux qui s’achève au 87 rue
Beeckman est une réalisation remarquable à plus d’un titre. Ce bâtiment a été sélectionné par Bruxelles
Environnement comme un bâtiment exemplaire pour son volet éco-construction.
Le projet a été conçu par les architectes du service des bâtiments communaux. Il doit permettre de rationaliser
le parc immobilier de la Commune en abritant et en regroupant début février de l’année prochaine, sur un même
site, des services actuellement dispersés dans plusieurs immeubles. Dans une seconde phase, une éventuelle
augmentation du nombre d’agents communaux est possible. Effectivement, sur le garage existant on peut prévoir
l’extension des deux derniers niveaux du nouveau bâtiment et ce grâce à la structure squelette en béton.
Celle-ci permet une flexibilité des espaces et un agrandissement ultérieur plus facile.
D’un point de vue architectural, le projet se caractérise par un jeu d’avancées et de reculs, de pleins et de vides
ainsi que de contrastes de matières. La façade est composée de trois bardages de couleurs et textures différentes :
le volume à front bâti est en brique noire, le volume en saillie est en bois et le volume en recul est une façade
ventilée en terre cuite. L’avancée en bois est un clin d’œil aux nombreux bow-windows du quartier. Elle crée un
appel visuel de par sa matière et ses dimensions particulières.


Rénovation du dépôt communal de Saint-Job                                                                              15/11/2012


Le dépôt de la voirie au coin de la chaussée de Saint-Job et de la rue Papenkasteel a bien besoin d’être rénové.
Un avant-projet pour l’aménagement d’un nouveau dépôt a été élaboré par les architectes du service des Bâtiments
Communaux. Une demande de permis d’urbanisme pour ce réaménagement sera introduite début de l’année
prochaine et ensuite soumis à enquête publique pour recueillir l’avis des riverains. Le projet inclura la
construction d’un hangar pour le stockage du sel de déneigement. Un écran vert entourera le site et des murs
anti-bruit seront installés. Le lit du Geleytsbeek qui longe le dépôt sera également réhabilité.



Plusieurs grands défis urbanistiques                                                                                            4 avril 2012

Notre Commune sera confrontée ces prochaines années à plusieurs grands défis urbanistiques dont la reconversion du site de la Clinique Edith
Cavell. Cet Hôpital a décidé de déménager dans quelques années et de ne plus laisser sur son site qu’une polyclinique. La reconversion de l’îlot
De Page/Cavell/Vanderkindere sera un beau défi urbanistique et architectural... En savoir plus

Une carte interactive des chantiers                                                                                            18 janvier 2012

Pour mieux informer sur les chantiers de voirie prévus à Uccle et offrir une vision globale de ceux-ci, le service communal de la Voirie, à
l'initiative de l'Echevin des Travaux Marc Cools, s’est doté d’un système d’information géographique. Celui-ci permet de présenter, de manière
cartographiée et interactive, les différents chantiers programmés.... En savoir plus
Reconstruction de l'école des Eglantiers

L’école des Eglantiers est composée d’un bâtiment en dur et d’un ensemble de pavillons préfabriqués. Ces
derniers rendent l’âme et la reconstruction partielle de l’école est dès lors devenue une nécessité.
Le Conseil communal a approuvé le projet de construction d’un nouveau bâtiment qui accueillera les 24 classes
(12 primaires et 12 maternelles) qui sont aujourd’hui logées dans des pavillons. Ce bâtiment de 3500 m²
accueillera également le restaurant pour les repas chauds, une salle polyvalente et un local pour les professeurs.
Le projet a été entièrement conçu par le service Architecture de la Commune. Il présentera pour partie un gabarit
de rez-de-chaussée plus deux étages + toit plat et pour partie un gabarit de rez-de-chaussée plus un étage plus
toit plat. Le projet pourra encore être adapté suivant les remarques qui seront émises pendant l’enquête publique sur la demande de permis
d’urbanisme. La pose de la première pierre est espérée pour le second semestre 2012.
Agrandissement de la crèche de St-Job

Des travaux importants ont été entrepris à la crèche de Saint-Job pour y permettre la création de deux nouvelles sections. La crèche occupe un
ancien grand hall d’école. Le faux-plafond a été enlevé pour permettre la création d’un 1er étage d’environ 210 m² dans le volume des bâtiments
existants. Les nouveaux locaux sont hyper clairs. Un ascenseur a été placé. Les travaux ont permis de restituer l’aspect du plafond originel du
bâtiment.
Rénovation des façades de l'école de Longchamps

Tant la façade de l’école du Longchamp côté rue Edith Cavell que celle côté rue Marie Depage font ou vont faire l’objet de travaux de rénovation.
Ceux-ci ont pour but de restituer à ces façades l’aspect quelles avaient lors de la construction du bâtiment au début du XXème siècle.
Les briques vont redevenir apparentes grâce au décapage de la peinture. Un traitement hydrofuge de celles-ci sera réalisé. Les pierres blanches
et les ferronneries de l’époque sont restaurées. Les travaux devraient se terminer courant du 1er trimestre 2012
Egouttage du sud d'Uccle

En raison de l’absence d’un collecteur au fond de la vallée de Verrewinkel, toute une partie du sud de notre commune (tout comme une partie de
Rhode, de Linkebeek ou de Drogenbos) n’est pas égouttée. Cela va enfin changer ! Des travaux préparatoires à la pose d’un collecteur
en-dessous de la rue de Percke viennent de débuter. Ces travaux sont réalisés par la Région de Bruxelles-Capitale. L’Intercommunale Hydrobru
va pour sa part, dans les cinq années à venir, installer des égouts dans de nombreuses voiries qui en sont dépourvues. Les travaux ont débutés
Vieux Chemin. Au mois de novembre ce sera normalement le Chemin des Pins puis viendront en premier lieu l’avenue des Narcisses, l’avenue de
la Sapinière, l’avenue des Pinèdes, la rue de Percke, l’avenue Blücher et puis progressivement toutes les voiries concernées. Les raccordements
aux égouts qui seront posés seront des raccordements en attente. Les égouts ne pourront être mis en service que lorsque le collecteur sera
opérationnel, soit probablement fin 2013 ou début 2014.
Rénovation de la Maison Communale

Des travaux ont été entrepris pour rénover plusieurs locaux du 1er étage de la Maison Communale. Ceux-ci ont nécessité le placement jusque fin
de l’année de pavillons préfabriqués sur le parking latéral de la Maison Communale et d’y installer les fonctionnaires qui ont dû quitter leurs bureaux
en raison des travaux précités. La rénovation de la Maison Communale entamée il y a plusieurs années par le rez-de-chaussée, la salle du Conseil,
la réfection de la toiture, se poursuit donc aujourd’hui par le premier étage. Elle s’achèvera en 2013 par la rénovation du dernier étage qui
accueille notamment le service des Passeports, le service des Décès et celui des Manifestations Publiques.
Un projet intégré au Homborch

Le samedi 18 décembre 2010, le Bourgmestre Armand De Decker et le Collège des Bourgmestre et
Echevins ont inauguré avenue Homborchveld, en présence de nombreux invités, un nouveau bâtiment qui
accueille une nouvelle crèche de 36 lits, 4 classes maternelles de l’école du Homborch (en remplacement
de pavillons préfabriqués qui rendaient l’âme), 2 salles de psychomotricité et la bibliothèque du Tomberg
(qui était très mal logée dans des caves en-dessous de l’église du quartier).

La concrétisation de ce projet est le fruit d’une collaboration étroite entre les services de l’Echevin des
Travaux, Marc Cools, de l’Echevine de l’Action Sociale, Claudine Verstraeten, de l’Echevine de l’Education,
Joëlle Maison et de l’Echevine de la Culture, Carine Gol.

Le bâtiment d’une superficie d’environ 1100 m² est résolument moderne. Il a été conçu par le service d’architecture de l’Echevinat des Travaux.
Il intègre plusieurs concepts du développement durable : toiture verte extensive, récupération de l’eau de pluie pour alimenter les sanitaires des
classes maternelles, ventilation double flux dans la crèche,… L’implantation du bâtiment a été conçue pour que les zones de vie de la crèche soient
orientées vers le sud (meilleure luminosité et une vue sur l’espace vert) et disposent de terrasses. L’investissement total s’élève à plus de 3
millions d’euros dont 1/6 a été subsidié par la Commission Communautaire Française. Le solde a été entièrement financé par la Commune.
Projet Merlo

L'école du Merlo de type pavillonnaire accueille des enfants handicapés de type 1 et 8. Les pavillons actuels sont dans un état de dégradations
proches de l'insalubrité.
Le site présente également des insécurités pour les enfants par un mélange des circulations piétonnes et de véhicules, sans séparations entre elles.
Malgré de multiples démarches auprès de la Communauté Française, la Commune d’Uccle n’a pas obtenu une intervention financière de la
Communauté pour rénover cette école. Elle a dès lors décidé de procéder, entièrement sur fonds propres, à une première phase de
reconstruction de l’école du Merlo. Les travaux débuteront le 26 avril 2011.
Le projet a pour objet la restructuration de l'école avec une nouvelle construction à front de rue dans la
continuité des bâtiments voisins.
Le gabarit du nouveau bâtiment tient compte des constructions avoisinantes : même hauteur sous corniche et
alignement du front bâti. Ce projet comprend également la transformation de la conciergerie ainsi que la
démolition d'une partie des pavillons en bois.
Ces anciens pavillons comprennent 3 classes, une salle de kinésithérapie, un réfectoire, 3 salles de logopédie
ainsi qu'une zone sanitaires, réserves. Le nouveau projet reprend le même programme tout en permettant un
accès contrôlés et sécurisés pour les enfants et occupants. Le rez-de-chaussée de la nouvelle construction
devient ainsi le pilier de l'école, avec son hall d'accueil, le secrétariat et la direction ainsi que
les circulations verticales et le passage obligé pour les piétons pour l'accès au site.
Le 1er étage est composés de 3 classes avec chacune un coin de lecture ainsi que de sanitaires.
Le 2ème étage comprendra la conciergerie, actuellement située sous la salle de gymnastique, ce qui implique des nuisances sonores importantes
pour les concierges. La conciergerie actuelle sera transformée en réfectoire.
Une salle polyvalente à l'école du Val Fleuri

Depuis plusieurs années, la piscine des Bébés nageurs est désaffectée à l’école du Val Fleuri.
Le Conseil communal vient d’approuver la deuxième et dernière phase des travaux qui devront permettre la
réaffectation des lieux, occupés autrefois par la piscine, en une salle polyvalente.
Des travaux sont également programmés dans la même école pour une extension de son préau.





La lutte contre les tags

La cellule anti-tags, moyennant un très légère contribution, se tient à votre disposition pour enlever les tags qui se trouveraient sur votre façade
(renseignements : 02/348.65.52). Le Collège et le Conseil Communal ont d'autre part décidé de réaliser des opérations "coup de poing" dans
certains quartiers et d'y nettoyer systématiquement et gratuitement tous les tags présents. Une première opération concernera le quartier
Vanderkindere. Puis viendra ensuite le quartier de la Bascule.
©2012 Marc Cools - marc.cools@brutele.be - marccools.be